Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous 3 recettes pour être en bonne santé et être en cohérence avec les principes du yoga en matière de nutrition.

Yoga et nutrition sont liés, on va le découvrir à nouveau à partir d’une boisson que j’affectionne beaucoup : le « lait végétal »😀

Vous allez découvrir comment créer trois boissons végétales que j’utilise régulièrement, très faciles à faire, sans gluten et sans lactose.

Je vous conseille d’essayer de les inviter quotidiennement dans votre alimentation :

  • le lait d’amande
  • le lait de millet 
  • le lait de souchet

Mais tout d’abord, une petite question se pose :  parlons-nous de « lait végétal »ou « de boisson végétale » ?

Dans l’ Union Européenne,  l’appellation commerciale « lait » est réservée aux laits d’origine animale.

Alors, qu’est-ce qu’un lait végétal ?

C’est une boisson produite à partir de végétaux, céréales ou oléagineux principalement.

L’aspect est proche du lait de vache et il peut être utilisé très souvent de la même façon, en consommation courante et dans les préparations culinaires.

Le lait végétal est une excellente alternative au lait de vache pour les personnes intolérantes au lactose.

Certains tolèrent le lactose mais digèrent mal les protéines du lait de vache, à savoir la caséine, laquelle est absente dans les boissons végétales. Les végétaliens et les vegans, pourront aussi remplacer le lait de vache et ses dérivés par des laits végétaux.

recette du lait végétal - comment faire ses laits végetaux

Le lait d’amande

Les ingrédients :

  • 100 g d’amandes entières
  • 800 ml d’eau

Préparation 

  • Laissez tremper toute une nuit les amandes
  • Egouttez, rincez-les et placez-les dans le blender – n’utilisez pas l’eau de trempage
  • Ajoutez de l’eau filtrée progressivement jusqu’à obtenir la consistance d’un lait
  • Filtrez le liquide à travers un sac à lait végétal ou une passoire fine
  • Réservez le lait obtenu au frais, il se conserve plusieurs jours et s’il y a un dépôt, remuez-le et c’est reparti !

Le lait d’amande est particulièrement onctueux avec un très bon goût et plein de protéines

Vous obtenez également un résidu, de la pulpe que l’on appelle Okara.

Gardez-le précieusement pour faire des cakes par exemple en remplacement de la farine.

Les bénéfices

Les produits à base d’amandes aident à donner de l’énergie, activent le métabolisme et les bonnes graisses présentes dans le lait d’amande sont très bénéfiques pour le cœur.

Les acides gras mono-insaturés du lait d’amande aident à la prévention de l’ostéoporose et de la faiblesse osseuse.

Le lait d’amande contient beaucoup de vitamine E et c’est un excellent antioxydant. Il est apprécié pour les intestins fragiles et les personnes qui n’aiment pas le goût du lait.

J’aime cuisiner avec le lait d’amandes. Je le digère très bien et mes gâteaux sont réussis !

Et vous ? Vous l’utilisez comment ?

Le lait de millet

Le millet est une plante sauvage de la famille des graminées. La culture du millet commun remonterait à près de 5 000 ans avant JC en Chine ainsi qu’en Grèce. Il faisait même partie des cinq plantes sacrées en Chine, où il était alors plus populaire que le riz.

Ingrédients

  • 100 g de graines de millet
  • 450 g d’eau

recette du lait végétal - comment faire ses laits végetaux

Préparation

  • Trempez les graines pendant une dizaine d’heures pour que s’effectue la pré-germination
  • Rincez les graines
  • Broyez les graines au blender
  • Ajoutez progressivement l’eau de façon à obtenir la consistance d’un lait
  • Filtrez le liquide épais obtenu dans une passoire à mailles fines.

Le résidu (Okara) peut être utilisé séparément dans une pâte à crêpes, dans un cake en remplacement de la farine

Le lait de millet doit être consommé rapidement car il se périme vite.

Bénéfices

Sans lactose ni gluten, c’est un lait très digeste.

Très nutritif, il stimule le système immunitaire et aide au renouvellement cellulaire.

Lait de souchet : mon chouchou !

Le souchet est un tubercule nommé « chufa » au goût doux et sucré, un peu comme de l’amande et il est apprécié autant par les adultes que les enfants. Sans gluten, le souchet dispose d’une diversité d’utilisation, comme la farine, le lait, l’huile, mais aussi en le dégustant comme friandise. C’est mon préféré !

Ingrédients

  • 120g de souchet
  • 1 litre d’eau

recette du lait végétal - comment faire ses laits végetaux

Préparation

  • Lavez les graines avec soin, pour évacuer les débris terreux.
  • Laissez tremper pendant 48 h dans 2 fois son volume en eau.
  • Pendant cette opération de trempage, changer l ‘eau 1 fois
  • A la fin du trempage, égouttez et rincez plusieurs fois, jusqu’à obtenir une eau claire, limpide
  • Broyez les graines au blender
  • Ajoutez progressivement de l’eau jusqu’à l’obtention d’un lait
  • Filtrez le liquide épais obtenu en utilisant un sac à lait ou une passoire munie d’une fine mousseline ou à mailles fines.
  • Réservez la pulpe (okara) pour l’utiliser ensuite dans un gâteau, soit directement humide car elle ne se conserve pas longtemps ou en la faisant sécher pour obtenir une poudre (comme de la poudre de noisettes ou amandes) avec une conservation plus longue dans ce cas.
  • Conservez au réfrigérateur le lait obtenu.

recette du lait végétal - comment faire ses laits végetaux

Bénéfices 

Le lait de souchet est facile à digérer et apporte beaucoup de nutriments à l’organisme. Sans gluten et sans lactose, il permet aux personnes allergiques de consommer un breuvage en aspect identique au lait de vache.

Il est utilisé depuis des siècles pour ses vertus curatives et régénératrices.

Il est très intéressant au niveau nutritionnel grâce à ses apports en vitamines, minéraux et oligo-éléments.

Au regard de ces trois recettes, voici quelques enseignements que l’on peut retenir pour essayer d’être en cohérence avec nos principes et nos valeurs du yoga et réussir ce qu’Hippocrate disait :

« Que ton aliment soit ton seul médicament ».

Premier principe

Je choisis mes aliments en sachant écouter mon corps afin qu’ils répondent à mes besoins et à mes valeurs

Deuxième principe

Je choisis mes aliments en fonction de leurs bienfaits

Troisième principe

J’agis en conscience et cela dès l’achat de mes aliments,  je recherche un aliment pour mieux digérer, avoir un meilleur transit, un meilleur tonus …

Je privilégie un aliment végétal pour son apport en vitamines ou en minéraux

Je prépare en conscience chaque mets.

Je mange en conscience.

Quatrième principe

Je prends le temps de regarder ce que je mange !

Je vous ai choisi de belles photos de laits végétaux. Pourquoi ?

Pour que vous vous souveniez lorsque vous testerez vous-mêmes ces recettes, qu’il vous faut utiliser vos yeux, vos papilles. Tous nos sens nous nourrissent et nous procurent du bien-être.

Cinquième principe

Je mastique et je respire car la respiration comme l’alimentation nous nourrit.

Enfin, prenez toujours quelques minutes après un repas pour sentir cette sensation de bien-être et de paix que ce repas vous aura apporté.

Si vous testez ces recettes, merci de le mentionner

via yogaline sur instagram, en taggant  @yogalinebystephanie

J’ai hâte de vous lire et d’avoir un retour 🙂

Je vous souhaite autant de plaisir que moi à faire désormais le plus souvent possible vos laits végétaux.

Namasté ✨ 🙏🏻✨

at risus. diam ut dolor mattis Praesent

Ne manquez plus aucune info!

Abonnez-vous à la newsletter en 1 clic et recevez tous nos conseils.

Félicitations, vous êtes abonné(e)