Cet hiver, faisons rayonner notre joie autour du plat traditionnel indien : Le  KITCHARI

Plat gourmand, nourrissant, très digeste et léger en même temps.

Considéré en médecine ayurvédique comme l’un des plus anciens systèmes de guérison de médecine holistique au monde, le kitchari est un aliment traditionnel de purification puisqu’il facilite l’élimination des toxines accumulées dans notre corps. Il est souvent utilisé en mono-diète sur un ou plusieurs jours.

Le kitchari par ses bienfaits va aider notre corps à retrouver son équilibre .

Ce plat indien est apprécié depuis des milliers d’années car il aide à renforcer notre immunité et  nous permet ainsi d’être plus serein.

En cette période hivernale, c’est le moment de mettre son métabolisme et son corps un peu plus au repos, de repartir sur des bases énergétiques saines.

Ce plat traditionnel est goûteux, nourrissant et ses bienfaits sont importants et recommandés quel que soit votre  « doshas » ou tempérament (Vata, Pitta et Kapha) pour aider le système digestif à se purifier et à éliminer les toxines.

Je vous recommande cette recette car c’est un plat complet et detox, très agréable en automne/hiver.

recette-Kitchari-plat-traditionnel-indien

 

La recette traditionnelle du Kitchari

La recette traditionnelle du Kitchari est à base de haricots mungo et de riz basmati, accompagnés de légumes de saison.

En cette période, vous trouvez des brocolis, des choux, des carottes, des poireaux, des champignons et des cucurbitacées (potiron, butternut…).

Il s’accompagne bien évidemment des épices curatives qui réchauffent, comme le curcuma et le gingembre, la coriandre, le cumin, l’ail, la cannelle qui possèdent des propriétés désintoxifiantes, anti-inflammatoires et stimulantes et qui facilitent la digestion.

La combinaison de haricots et de riz fait du kitchari une source de protéines complète. Lkitchari est bien toléré et facile à assimiler.

Le kitchari contient aussi suffisamment de glucides et de calories pour permettre d’avoir un bon niveau de glycémie et apporter énergie et satiété.

Les haricots mungo fournissent assez de fibres (1 tasse en contient environ 15 g) pour aider à éliminer les toxines de l’appareil gastro-intestinal.

 

LA RECETTE

 

Les ingrédients :

  • 1 tasse de haricots mungo
  • 1 tasse de riz long grain ou basmati
  • 1 cuil. à soupe de gingembre frais râpé
  • 1/2 cuil à café de cumin
  • ½ cuil. à café de moutarde
  • 1 cuil. à café de poudre de curcuma
  • 1 cuil. à café de coriandre moulue
  • 1 cuil. à café de sel
  • 175 à 250 cl d’eau
  • 1 petit bouquet de feuilles de coriandre fraîches, hachées
  • 2 cuir. à soupe de Ghee (beurre clarifié indien)

Légumes au choix : carottes, céleri, haricots verts, courgettes, potimarron  : 2 tasses

recette-Kitchari-plat-traditionnel-indien

Préparation

Sa préparation est un jeu d’enfant, simple, rapide et facile.

  • Laver les haricots et les faire tremper 24 heures
  • Laver le riz, plusieurs fois jusqu’à ce que l’eau soit claire
  • Faire chauffer le ghee à feu moyen et faites sauter les graines de moutarde et de cumin jusqu’à ce qu’elles commencent à éclater
  • Ajoutez le curcuma, la coriandre et le gingembre frais
  • Mélanger brièvement, jusqu’à ce que l’arôme se dégage
  • Incorporer ensuite les haricots et le riz et faites sauter le tout pendant quelques instants tout en remuant constamment
  • Ajouter de l’eau, faire bouillir et réduire ensuite le feu pour laisser cuire pendant 30 à 40 minutes, jusqu’à ce que les haricots et le riz soient devenus tendres.

Pendant ce temps :

  • Préparez les légumes en les découpant en petits morceaux
  • Ajoutez-les à la casserole à peu près à mi-cuisson et portez de nouveau à ébullition.
  • Baissez le feu et laissez mijoter jusqu’à ce que le riz, les haricots et les légumes soient entièrement cuits
  • Retirez du feu et servez garni de coriandre fraiche, de ghee ou de citron vert.

recette-Kitchari-plat-traditionnel-indien

Remarques :

La recette peut-être personnalisée. Vous pouvez remplacer les haricots mungo par des lentilles corail, vous pouvez mettre des petits pois, des fèves, des épinards, des graines…

Comme ci-dessus, j’aime bien personnellement y ajouter à la fin de la Spiruline en brindilles pour un boost d’énergie, de fer et de protéines.

Si vous aimez les épices, n’hésitez pas à augmenter les proportions, cela allumera votre feu digestif, Agni, pour bien brûler et éliminer les impuretés et toxines résiduelles.

Ce plat savoureux et sain va ravir tous vos sens. J’ai hâte d’avoir vos commentaires et réactions !

Bonne dégustation !

dictum amet, libero non Aliquam tristique dolor. libero lectus

Ne manquez plus aucune info!

Abonnez-vous à la newsletter en 1 clic et recevez tous nos conseils.

Félicitations, vous êtes abonné(e)